Reprendre une entreprise ?

Hand gives U.S.Patrice a reçu une offre étonnante de son patron : « Est-ce que ça t’intéresserait d’acheter l’entreprise ? » Revenu de sa surprise, il en a parlé à sa conjointe et à quelques amis. Les avis sont partagés. Doit-il accepter ?
Il consulte un coach en transfert d’entreprises.

La première question : Quelle est cette entreprise ?

Il s’agit d’une entreprise de transformation fondée il y a 32 ans par le propriétaire actuel. L’entreprise fonctionne bien, les 17 employés sont heureux et les clients satisfaits, les profits sont au rendez-vous même si le chiffre d’affaires reste stable depuis 3 ans. Patrice y travaille depuis 7 ans, il n’a pas de titre officiel, mais il est le bras droit de son patron. Il se sent respecté et les relations avec son patron sont excellentes. Au premier abord l’offre est honnête et Patrice a confiance. Pourra-t-il payer ? À ce stade, les questions financières doivent être repoussées, nous y reviendrons.

La deuxième question : Veut-il et peut-il être entrepreneur ?

Patrice est un bon travailleur et connaît tous les secrets du bon fonctionnement interne. Comment acquérir les clients ? Pour le moment cela fonctionne tout seul, l’entreprise est connue et respectée et le bouche à oreille est la meilleure publicité. Pourra-t-il maintenir et développer la clientèle ? Patrice est un gars de production, il n’aime pas vendre et n’a jamais fait ça. S’il achète l’entreprise il devra trouver une stratégie de croissance. D’autant plus que le chiffre d’affaires ne connaît plus de croissance depuis 3 ans.
Un entrepreneur doit surtout avoir une vision, être conscient des forces et faiblesses de l’entreprise, identifier les menaces et percevoir des opportunités. Patrice est-il capable d’être un entrepreneur ? Comment va-t-il développer l’allégeance des clients envers lui ? Son patron a établi une relation très personnalisée avec les meilleurs clients, ils vont à la pêche ensemble, ce sont des amis, pourra-t-il s’en faire des amis ? Sinon quelles stratégies adoptera-t-il ?
Pour accepter ou refuser l’offre de son patron, Patrice devra entreprendre une réflexion sérieuse sur ses habiletés, ses compétences, ses attitudes. Il devra aussi changer le type de relation qu’il a avec le fondateur. La relation actuelle est une relation de patron à employé, cette relation devra se transformer en relation entre associés. Pour changer de type relationnel, il devra puiser dans ses expériences personnelles et non dans ses expériences professionnelles, il devra vivre des émotions nouvelles, agir à un autre palier.
Patrice devra aussi estimer les risques financiers et humains, Veut-il être responsable de 17 personnes ? C’est lui qui devra apporter l’eau au moulin, sortir de son rôle de gestionnaire interne pour lequel il est d’une compétence reconnue et se lancer dans un rôle de « développeur d’affaires » Se sent-il compétent pour affronter ce défi ? Se sentira-t-il heureux dans cette nouvelle posture ?
 

One Response to “Reprendre une entreprise ?

  • Jacques Cassista
    5 ans ago

    Très intéressant et instructif, sans être trop long à lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *