La valorisation d’entreprise

Un professionnel de la santé, après 40 ans en affaires a dû (presque) DONNER son entreprise à un de ses employés parce qu’il a oublié de donner de la valeur à son entreprise. L’an dernier il avait proposé à cet employé d’acheter la clinique pour un bon prix, l’employé a fait trainer la prise de décision et suite à une crise cardiaque du propriétaire, l’employé a offert d’acheter les équipements pour la valeur aux livres. Bonne décision pour cet employé. Il a pu renouveler le bail en son nom, profiter de l’achalandage, utiliser la liste de clients contenue dans l’ordinateur et obtenir les équipements pour une bouchée de pain.

Le propriétaire qui a consacré sa vie à bâtir cette entreprise n’en retire presqu’aucun bénéfice. Pourtant l’entreprise fonctionne très bien, est extrêmement profitable et jouit d’une excellente réputation. Le propriétaire n’a pas su à temps donner de la valeur à son entreprise. Valoriser son entreprise c’est calculer la valeur financière en tenant compte du développement futur et non seulement des aspects comptables, c’est aussi prendre des décisions pour placer l’entreprise dans un contexte favorable aux repreneurs.

On parle souvent de « business staging » une approche souvent associée au « maquillage », mais la valorisation va bien au delà. C’est un processus qui vise à accroitre la valeur de façon durable. L’exercice commence par un diagnostic complet de l’entreprise, l’identification des forces et faiblesses et l’élaboration d’un plan stratégique destiné à réduire les points faibles et à augmenter les points forts. Une entreprise qui vaut aujourd’hui 1 million pourrait valoir 1,5 millions dans 3 ans si on peut corriger certains aspects.

Les correctifs sont souvent assez faciles à réaliser, il suffit souvent de dépersonnaliser l’entreprise, de changer la posture du propriétaire d’homme orchestre à chef d’orchestre, de modifier le profil de l’équipe (changer un employé, donner de nouvelles responsabilités à un autre) et de revoir les rôles et fonction des responsables. Dans un cas nous avons proposé de déplacer la responsable des achats, le remplaçant a pu en 6 mois réduire l’inventaire, faire entrer de nouveaux produits plus vendables et dynamiser l’équipe de vente, le chiffre d’affaires a augmenté de 250 000 $ par an, il est donc évident que la valeur de revente de l’entreprise allait augmenter. La difficulté venait du fait que la responsable des achats était l’épouse du propriétaire et ce dernier n’osait pas prendre de décision. Nous avons pu le coacher pour qu’il y parvienne.

On peut aussi réduire les couts d’opération, améliorer l’environnement d’affaires et les processus d’affaires, modifier le portefeuille de produit, identifier un nouveau potentiel de marché et mettre en évidence la capacité de l’entreprise à servir de barrière à l’entrée d’un nouvel intervenant. Par exemple une entreprise bien établie peut profiter de son succès pour s’assurer qu’un concurrent ne puisse venir s’établir parce que les risques sont trop grands. Une telle entreprise a une valeur beaucoup plus grande qu’une autre qui n’aurait pas cette capacité.

Le processus de valorisation comporte aussi l’identification des entraves externes ou internes au développement et trouve les solutions pour les contrer : ajouter des places de stationnement, repenser le marchandising, rafraichir la décoration, formation des employés etc.

Le processus de valorisation vise à placer l’entreprise dans une nouvelle phase de développement et d’apporter des changements structurants. Il est important de souligner que la démarche vise le long terme, on veut passer à la relève une entreprise qui est déjà en bonne santé et qui a de bonnes possibilités de succès, les changements prendront quelques années avant de donner des résultats, d’où la nécessité d’y penser longtemps à l’avance et de l’inclure dans un plan global de relève.

Lorsque l’on prend le temps de mettre en place les correctifs appropriés, que l’on est accompagné par un stratège efficace, que l’on tient compte des aspects humains qui constituent la plupart du temps les freins à cet exercice, le propriétaire peut obtenir un meilleur prix pour son entreprise, le financement sera facilité et la relève sera en mesure de donner un nouvel élan.

Trackbacks & Pings

  • La valorisation d'entreprises | Dixit International :

    […] Un professionnel de la santé, après 40 ans en affaires a dû (presque) DONNER son entreprise à un de ses employés parce qu’il a oublié de donner de la valeur à son entreprise. L’an dernier il avait proposé à cet employé d’acheter la clinique pour un bon prix, l’employé a fait trainer la prise de décision et suite à une crise cardiaque du propriétaire, l’employé a offert d’acheter les équipements pour la valeur aux livres. Bonne décision pour cet employé. Il a pu renouveler le bail en son nom, profiter de l’achalandage, utiliser la liste de clients contenue dans l’ordinateur et obtenir les équipements pour une bouchée de pain. Lire la suite sur notre site dédié au transfert d’entreprise […]

    3 ans ago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *