Comment réfléchir pour mener à un processus créatif?

Voici la chronique parue dans le Journal Action PME le 8 mars 2019:

Toute prise de décision demande une réflexion, tout le monde réfléchit et souvent, la réflexion apporte la mauvaise solution, ou au mieux, une solution insuffisante. Pourquoi ? Réfléchir vient du latin Reflexio qui veut dire « regarder en arrière ».

Ainsi, lorsque l’on réfléchit, on ressort les connaissances et les expériences que nous avons vécues; ces connaissances et expériences sont limitées, les données sont insuffisantes et incomplètes, notre pensée reste orientée vers le passé.

Les expériences des autres

À nos connaissances et expériences personnelles, nous pouvons ajouter celles des autres, celles des auteurs, des experts, des collègues, nous pouvons documenter nos connaissances et profiter des expériences des autres. Il reste cependant que les connaissances et expériences des autres seront décodées à la lumière des nôtres et interprétées par notre grille d’analyse personnelle toujours orientée vers le passé.

De plus, si les expériences des autres peuvent être utiles et compléter nos propres expériences, elles ne sont pas nécessairement intégrables.

Lire la suite sur le Journal Action PME

Claude Savoie est président de Dixit Coaching, membre du Groupe Relève Québec et Mentor (Diamant) pour le réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *